samedi 19 novembre 2016

Taux du Compte Courant Bloqué

Cinq mois après la signature du nouvel accord de participation, la Direction annonce la disparition du Taux de Rendement Actuariel des Bons d’Épargne BNP à 5 ans (TRAAB) qui constituait le taux planché de la rémunération du CCB.

Selon le communiqué de la Direction, la disparition de cet indice conduit simplement à supprimer le plancher du taux de rémunération. Nous sommes étonnés alors que l’on sort de la négociation de l’accord, que cette éventualité n’ait pas été envisagée, alors même que la BNP n’avait pas caché depuis quelques mois vouloir interrompre cet indice.

Rappelons que la philosophie de l’accord, depuis le début, a toujours été de garantir un rendement minimal à travers le CCB et de profiter de taux de marché plus élevés (2,40%) que le Taux Moyen des Obligations des Sociétés Privées (TMOP) qui vaut aujourd’hui 0.8%.

L’utilisation du TRAAB était un plus assumé voire revendiqué par la Direction par rapport au minimum légal qui est le TMOP. La logique serait de maintenir le dernier taux connu du TRAAB, le même depuis 2013.


Nous demandons d’ouvrir une négociation sur ce point et de revoir l’accord de participation qui n’est plus applicable en l’état.


samedi 26 mars 2016

LA FIN DE MATCH EST AILLEURS

La D.G. vient de siffler la fin des NAO 2016 avec ces dernières propositions :
  • ·  A.G. Non-cadre = 0,6% avec un talon à 13 € rétroactif au 1er janvier 2016
  • ·  A.I. Non-cadre = 1,8%
  • ·  A.I. Cadre = 2,7%
  • ·  R.M.G. = 1 950 €
  • ·  ½ 13ème mois minimum = 2 150 €

Pour ces NAO, la proposition CFTC était au minimum:
·     A.G. Non-cadre = 1,75%
·     A.I. Non-cadre = 1%
·     A.I. Cadre = 3%

Nous, CFTC syndicat responsable mais non représentatif, n’avons toujours pas licence pour signer ces NAO. Mais nous sommes conscients que ne pas signer serait perdre 0.6% d’AI pour les cadres et 0.4% pour les non cadre et renouveler l’échec des NAO 2015.

On nous fait croire que la situation de la société est tendue avec :
  • ·  L’arrêt du programme 5X
  • ·  Les piètres résultats des ventes civiles
  • · Les commandes RAFALE export qui ne font, pour l’instant, que compenser le désengagement des commandes RAFALE France
  • · L’absence de perspective d’un nouveau contrat RAFALE export avant la fin de l’année 2016…


N’oublions pas les excellents résultats de la société en 2015 et surtout le pari fait par la Direction Générale dont les salariés payent aujourd’hui les conséquences: le lancement du 5X dans une configuration très risqué techniquement.

La CFTC demande ainsi une clause de revoyure pour tout nouveau contrat RAFALE export et réaffirme que 0.6% d’AG est très insuffisant.
Elle réaffirme de même que les AI doivent être rétroactives sur le début d’année.

Moyennant ces conditions, la C.F.T.C. signerait cet accord de NAO.

      Toutes vos suggestions sont les bienvenues!
Contacter vos représentants C.F.T.C. pour apporter vos suggestions.